Cabine de peinture industrielle : comment ça marche ?

Il vous arrive de faire appel aux professionnels pour peindre votre voiture ou pour faire quelques retouches ? De nos jours, l’opération est réalisée à l’intérieur d’une cabine de peinture. Les manches filtrantes font aussi partie des accessoires indispensables pour garantir la qualité du travail.

 

Pourquoi utiliser une cabine de peinture ?

 

La cabine de peinture est un local destiné à vaporiser des couches de peinture liquide, de vernis ou de colle sur une surface bien définie. Son utilisation répond aux normes de sécurité, car elle protège des risques d’incendie, d’explosion et même d’intoxications. Dotée d’un système de ventilation, elle met les peintres à l’abri des maladies respiratoires. Grâce à ce dispositif, le port d’un masque n’est plus une obligation lorsqu’on procède à l’opération.

Utiliser une cabine de peinture est très efficace pour contrôler le mélange d’air et de carburant. Puis, elle limite les risques de propagation des substances dangereuses et volatiles. De ce fait, il est plus facile de prévenir des incendies. La cabine de peinture industrielle est utile pour peindre rapidement des pièces et objets divers.

Les cabines de peinture industrielle sont utilisées pour peindre différents types d’objets sans laisser de traces sur les murs alentours ou d’autres pièces.

 

Comment fonctionne-t-elle ?

 

Cabine de peinture industrielle

La cabine de peinture industrielle sert de salle de travail pour réaliser différents types de peinture. Sa superficie est variable en fonction des besoins des utilisateurs. Mais sa largeur moyenne se situe entre 2 m à 6 m. Cette surface est idéale pour effectuer toutes les opérations. Les peintres peuvent en effet y mouvoir sans difficulté.

Dotée d’un système de filtration d’air, la cabine de peinture industrielle assure deux fonctions : la première étape consiste à pulvériser de la peinture sur l’objet. Il faudra ensuite laisser s’évaporer l’eau qui compose la peinture. Cette phase est connue sous l’appellation « flash off ».

Lorsque la peinture est entièrement sèche, il faudra passer à la cuisson et au refroidissement. Ces deux opérations sont indispensables pour que la peinture se durcisse. Une température de 60 °C est nécessaire pour obtenir des résultats satisfaisants. Si ces conditions ne sont pas respectées, il se peut que la peinture s’écaille plus facilement. Le refroidissement, quant à lui, est la dernière phase qui termine lé séance de peinture.

 

Les filtres d’une cabine de peinture

 

Pour protéger des particules pouvant être nocives, les cabinets de peintures sont dotés de filtration. Il existe différents types de manches filtrantes qui ont un impact sur l’efficacité et le résultat du dépoussiérage. Certains sont en verre, d’autres en carton, en feutre aiguilleté polyester ou d’autres matériaux. Le choix se fait en fonction de la substance qui va être pulvérisée et la cabine qui va être utilisée. Cliquez-ici pour découvrir de nombreux filtres pour cabines de peinture industrielle et autres produits industriels innovants.

Le filtre est indispensable au bon fonctionnement du cabinet de peinture industrielle et classique. Il permet d’aspirer l’air et de filtrer la peinture et les produits polluants pouvant nuire à votre santé.

L’utilisation des manches filtrantes garantit aussi la qualité de la finition de peinture. Dans l’industrie automobile, cet accessoire permet de séparer les fibres extrêmement fines des autres éléments.

Avec un poids moyen de 240 g, ce filtre est maniable, elle peut de ce fait être nettoyée en toute simplicité et son montage se fait aussi facilement. Il est possible de trouver toute une large gamme de filtres sur le marché, mais certains modèles sont particulièrement destinés pour optimiser la finition de la peinture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *