Aperçu sur les méthodes de contrôle qualité employé dans le secteur industriel

L’industrie est le pilier de l’économie française bien que le secteur secondaire n’emploie qu’un faible pourcentage de la population française. Cela s’explique en partie par l’usage d’appareils à la pointe de la technologie permettant de se passer d’une main d’œuvre importante. Ceci dit, des personnes doivent toujours intervenir pour contrôler la qualité des produits finis.

L’importance des contrôles qualité au sein d’une usine

Au sein de la plupart des usines, les matières premières sont manipulées par des engins robotisés. Cela permet de respecter un processus bien défini dans la fabrication ou l’assemblage des produits. Bien que les équipements employés soient fiables, des défauts peuvent toujours apparaitre. Il convient d’identifier ces articles défectueux avant leur conditionnement et leur livraison. Les consommateurs sont effectivement très exigeants concernant la qualité des marchandises qu’ils achètent. Puisque la concurrence s’intensifie à tous les niveaux, chaque établissement a intérêt à vérifier l’état des produits finis. Si des mesures concrètes ne sont pas prises, la structure risque de perdre ses parts de marché.

Dans un tout autre registre, des contrôles s’imposent pour prévenir d’éventuels problèmes juridiques et financiers. Certaines entreprises ont déjà payé le prix de leur négligence.

Dans l’industrie agroalimentaire, distribuer des aliments contaminés ou frelatés est une faute grave puisque cela met en danger la santé publique. Certains leaders dans le domaine électronique ont été contraints de retirer de ventes des milliers de produits à cause de certains défauts. Ces situations sont un vrai désastre pour une société. Elles engagent des pertes financières importantes que le dirigeant aurait pu éviter. En effet, il existe de nombreux équipements conçus pour le contrôle non destructif à usage industriel.

L’inspection visuelle : une valeur sûre dans le secteur industriel

Plusieurs solutions s’offrent aux enseignes qui souhaitent instaurer un contrôle qualité minutieux. Pour les grandes entreprises, il s’agit le plus souvent d’employer des outils de mesure à laser. Ainsi, il sera facile d’identifier les anomalies. Cependant, cette alternative n’est pas à la portée de tout le monde. Les équipements à acheter coûtent assez cher et leur entretien engage aussi des dépenses conséquentes.

C’est pour cette raison que plusieurs compagnies misent toujours sur l’inspection visuelle. Toutefois, il faudra se doter d’outils appropriés selon le secteur d’activité. Dans la majorité des cas, un endoscope devrait suffire. Il s’agit d’un câble télescopique surmonté par une caméra d’inspection. Ce dispositif permet de visualiser des endroits inaccessibles et d’enregistrer des photos ou vidéos. Il est particulièrement pratique pour inspecter l’intérieur d’un objet que l’on vient de fabriquer. Certains modèles supportent les températures élevées. Ainsi, on peut les employer dans une fonderie ou dans une centrale nucléaire. Ils sont aussi utilisés pour un meilleur contrôle des installations immergées ou enfouies sous terre. Grâce à ces équipements, réaliser une inspection complète sera bien plus simple.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *