Etudes de métabolisme territorial

etude metaolisme

La connaissance des flux d’énergie et de matériaux est un préalable essentiel s’il s’agit d’engager le développement durable comme moteur de l’action dans un territoire.
La démarche d’analyse des flux physiques, dite de métabolisme, entend répondre à cet enjeu.
Le métabolisme est le processus de transformation de la matière et de l’énergie des organismes vivants et on peut considérer par analogie qu’une région ou une collectivité sont des organismes vivants « doués » d’un « métabolisme » (E. Glenck et S. Erkman). On peut alors parler de métabolisme territorial, démarche qui désigne la comptabilité analytique des flux et des stocks (*), de matière, d’énergie et de biens dans un territoire donné.
Entreprendre une étude de métabolisme, c’est considérer les échanges existants au sein d’un territoire, c’est à dire d’une part les flux sortants (émissions, déchets, produits finis) mais aussi les flux entrants, les stocks et leurs variations, afin d’étudier la faisabilité de nouvelles solutions telles que l’éco-efficacité, la dématérialisation et plus généralement le découplage entre croissance et pollution.

Les débouchés potentiels de l’étude pour le territoire sont :

• La connaissance des flux physiques du territoire et l’estimation des gains environnementaux réalisables par la mise en œuvre d’une stratégie d’écologie industrielle
• Des capacités nouvelles de développement économique
• La sensibilisation et l’implication des acteurs et des habitants

Plusieurs projets marquants ont fait l’objet de visites sur sites et d’une étude détaillée dans le cadre d’une d’analyse des pratiques internationales d’écologie industrielle ( étude réalisée avec le soutien du CREIDD, R&D EDF, Auxilia, ICAST) :

• Inter-industrial Material Flow Management – The Rhine-Neckar Experience
Heidelberg (Allemagne)

• A Material Flow Analysis and Ecological Footprint of York
Stockholm Environment Institute (SEI) – Ville de York

• Assessing the Flow of Materials in a Region
Chelsea Center for Recycling and Economic Development – État du Massachusetts

• Plate-forme de démonstration en écologie industrielle
Centre de Transfert Technologique en Ecologie Industrielle (CTTEI) – Sorel-Tracy, Région de la Montérégie, Québec


-Un flux est une quantité de matière ou d’énergie déplacée par unité de temps et d’espace – Un stock est une quantité de matière ou d’énergie se trouvant à un endroit. -Un stock peut faire l’objet de variations positives (accumulation) ou négatives (pertes). Les variations de stock sont des flux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *