Matair, le spécialiste de l’étuve industrielle

logo matair

Basée à Saint-Trivier-de-Courtes dans le département de l’Ain, la société Matair spécialisée dans la conception et la fabrication d’étuves a été fondée en 1975 par Jean BERTHIER et Michel DEBOST. Ces deux ingénieurs Arts & Métiers ont eu l’idée de la création d’une entreprise fabriquant des étuves grâce à leur collaboration avec les chaudronniers qui ne trouvaient pas, à l’époque des étuves répondant à leur exigence. L’entreprise propose des étuves industrielles standardisées et en fonction des demandes, leur service de recherche réalise également des étuves sur mesure en fonction des cahiers des charges du client. L’entreprise française a été à l’origine de la création du Centre d’Etuvage et de Recyclage automatique du Flux (C.E.R.F) qui a obtenu l’agrément de l’Agence Nationale de Valorisation de la Recherche (ANVAR).

 

L’étuve a électrodes de soudage, une révolution dans l’univers de la sidérurgie

La société Matair a révolutionné le monde industriel en améliorant considérablement la résistance des soudures grâce à l’utilisation des étuves pour sécher les électrodes de soudage. L’étuve a électrodes de soudage développée par Jean BERTHIER et Michel DEBOST permet d’éliminer par évaporation les molécules d’eau présentes au sein des électrodes et dans le flux de soudage. Auparavant, ces molécules sous l’action de la chaleur générée par le poste de soudure se transformaient en hydrogène qui réagissait avec le métal en fusion et fragilisait la soudure.

etuves a electrodes de soudage

Les différents modèles d’étuve à électrodes

Spécialiste des étuves, la société Matair possède une expertise dans l’étuve à électrodes et propose une large gamme d’étuves avec des capacités très variables pour de nombreuses applications industrielles. Trois catégories d’étuves à électrodes sont proposées aux clients. Idéale pour les ateliers de chaudronnerie, l’étuve ventilléepermet de traiter jusqu’à 212 paquets d’électrodes en même temps tout en assurant une température homogène. Les étuves portatives sont parfaites pour des utilisations sur des chantiers. Les étuves à convection naturelle sont conçues pour des séchages courantes jusqu’à 400°C. Pour faciliter le travail des opérateurs, certains modèles sont pourvus d’un programmateur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *