L’avenir du plastique

Découvert par l’homme en 1950, le plastique est devenu l’un des matériaux les plus utilisés. À ce jour, la production mondiale de plastiques est estimée à 8,3 milliards de tonnes. Ce qui amène à se demander : quel est l’avenir de ce matériau ? Beaucoup de questions méritent une attention particulière notamment son impact sur l’environnement et la conception de nouveaux modèles de plastique.

Les plastiques et l’environnement

Le plastique occupe une grande place dans l’industrie et dans la vie de l’homme ; pour ne parler que de la fabrication d’ustensiles pour la vie quotidienne, les boitiers plastique pour l’électronique, pour l’informatique pour le secteur de la santé, de l’aéroportuaire… et pour les différentes pièces en plastiques à usage professionnel. Mais d’un autre côté le plastique est une véritable plaie pour l’environnement de par sa grande contribution à la pollution. Si tout le monde est d’accord sur ce constat, la majorité ne sait pas quelle en est la vraie raison. Les plastiques polluent, car la plupart sont créées à partir de polymères artificiels. Pour rappel, les polymères artificiels sont issus de produits pétroliers. C’est pourquoi de nouvelles formules sont développées pour diminuer les risques sur l’environnement et la santé. Il faut savoir que la pollution vient aussi de la part des utilisateurs, tout le monde est donc fautif. Après avoir fait usage du plastique, les gens jettent les plastiques n’importe où sans se douter que les plastiques sont biodégradables. Les polymères dans les plastiques vont migrer et vont causer des dégâts autour d’eux. Bien évidemment, les fabricants de plastique sont conscients du risque qu’occasionnent les plastiques sur l’environnement. Parmi les solutions alternatives se trouvent le recyclage et l’économie circulaire.

Les nouveaux plastiques

Outre le recyclage, d’autres formes de solutions sont mises en place pour protéger l’environnement de la pollution. Il y a la fabrication de plastique alternative sans la présence de polymères artificiels notamment les plastiques faits de biomasses ou le bioplastique. Les bioplastiques peuvent être d’origine synthétique ou naturelle comme : la protéine de soja, la cellulose et l’amidon. Le plus grand atout de ce type de plastique c’est la fonction renouvelable de par leur origine végétale. Bien que ces plastiques soient appelées nouveaux plastiques, ils ont été découverts bien avant les plastiques polluants. C’est en 1900 que le premier plastique naturel a été utilisé pour la première dans le domaine de l’automobile. Il s’agit d’un plastique à base de soja.

Bref, le plastique représente un danger qui est en partie causé par l’ignorance et la négligence des utilisateurs. Malheureusement, la réduction de son utilisation n’est pas possible, car il fait partie des matériaux les plus utilisés sous différentes formes. Afin de résoudre le problème de la dépendance au plastique polluant, de nouveaux types de plastique sont mis en place comme le bio plastique qui est sans danger pour l’environnement et la santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *