Comment protéger et redonner vie aux pièces métalliques ?

Si vous souhaitez redonner vie à vos vieux métaux, il vous est conseillé d’opter pour le thermolaquage. C’est en effet une technique efficace pour lutter contre la rouille et aussi pour bénéficier de résultats brillants et durables. Il convient de rappeler que le thermolaquage est un procédé qui consiste à recouvrir une pièce métallique avec une peinture spéciale.

La plupart des gens l’utilise pour redonner un aspect neuf à leurs équipements extérieurs, notamment aux portails, aux meubles de jardin et aux garde-corps, qui sont placés dans des conditions difficiles, mais il n’y a pas de mal non plus à l’appliquer sur des objets métalliques intérieurs.

Les principaux types de peintures thermolaquées et leurs avantages

A titre d’information, il existe plusieurs types de peintures thermolaquées, dont : l’époxy, le polyester, l’acrylique et la peinture mixte. La peinture époxy qui est présentée sur le site https://www.duranconpierre.comest surtout réservée aux équipements métalliques intérieurs, tandis que le polyester est idéal pour le traitement des surfaces extérieures. Quant à l’acrylique, il s’agit de la peinture la plus prisée par les industries automobiles.

Par ailleurs, le plus grand avantage de la technique de thermolaquage est le fait qu’il rend les pièces en métal plus esthétiques et plus résistants. De surcroît, il s’agit d’une solution écologique car il ne comporte pas de solvant et il ne pollue pas.

Mis à part cela, le thermolaquage est aussi un procédé respectueux de la santé humaine, mais il peut être dangereux si vous ne respectez pas les consignes de sécurité recommandés par les fabricants des peintures thermolaquées.

Les marches à suivre pour réaliser un thermolaquage

Pour réaliser un thermolaquage, la première marche à suivre est le décapage de la surface à traiter. Il faut justement commencer par enlever la rouille qui recouvre la surface en métal. Puis, il faut également ôter les anciennes couches de peinture s’il y en a et faire en sorte que la surface ne présente plus d’irrégularités.

Une fois que celle-ci est saine et propre, la prochaine étape consiste à y appliquer une résine en poudre ou une peinture époxy à l’aide d’un pistolet. L’idée est donc ici de mettre en contact un objet métallique chargé négativement à une poudre chargée positivement afin que l’un soit attiré vers l’autre, comme des aimants. D’où on parle de phénomène électrostatique. Particulièrement pour la peinture époxy, il est à savoir que celle-ci présente une très grande résistance aux rayures et aux chocs. Ce qui peut donc répondre efficacement à vos exigences.

Pour terminer, la dernière étape est de faire cuire l’objet au four. Normalement, la peinture va se coller sur la pièce en formant une couche extrêmement solide avec une finition lisse et laquée. C’est pour cette raison qu’on parle de peinture thermodurcissable.

Quelques conseils efficaces en matière de thermolaquage

Lorsque vous appliquez une peinture thermolaquée, il vous est conseillé de toujours porter un masque car l’ingestion ou l’inhalation de la poudre peut engendrer de sérieux problèmes de santé.

Ensuite, si vous ne voulez pas que la rouille réapparaisse sur la surface, il faut que vous pensiez à l’entretenir régulièrement, en effectuant un nettoyage sans abrasif tous les 6 mois par exemple.

Enfin, vous ne devez pas hésiter de faire appel aux services d’un professionnel pour vous aider à réaliser le thermolaquage. Effectivement, celui-ci peut vous garantir un travail irréprochable tout en évitant de vous exposer aux éventuels risques du procédé. Sans parler du fait que celui-ci maîtrise aussi la manipulation des matériels spécifiques utilisés en thermolaquage, tels que les fours industriels et les produits de décapage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *