Pourquoi utiliser une station de test sous pointes pour ses tests micro électroniques ?

Caractérisation précise de puces électroniques ou des éléments de base, mise au point d’une technologie précise, validation de dispositif après conception, analyse de fonctionnalité dans des gammes de produits ou de défaillance en retour client…., la station de test sous pointes opère par logiciel intégré pour des mesures sous pointes et sous vide, ainsi que des tests sous pointes en gamme HF et Microwave.

C’est quoi une station de tests sous pointes ?

Une station de test sous pointes est un dispositif d’ingénierie industrielle qui permet de répondre à toutes applications d’analyses sous pointes en mode automatiques ou manuel, dans des spécifications simples ou très complexes. Ses composants micro électroniques fonctionnent à des fréquences millimétriques présentés sur des plaquettes allant jusqu’à 300 millimètres de diamètres. Par l’ajustage de vis micrométriques et d’un mouvement de plateau, l’excursion des pointes procède à divers tests micro électroniques et à la mise en place de plusieurs genres de configurations. La station sous pointes est installée dans un environnement de type labo avec des fonctionnalités et des accessoires opérant à basse ou à haute température.

Spécificité d’une station de tests sous pointes

Les composants microélectroniques sont complexes à définir et comportent de nombreuses étapes de fabrication. Pour la plupart de ces étapes, les éléments sont élaborés dans des salles blanches à des échelles infiniment petites. Leur recette de fabrication étant complexe, ils doivent passer par des tests de fiabilité pour une vérification de leur conformité au cahier des charges. La station de tests sous pointes élucidera sur le taux de réussite ou d’échec de chaque composant, leur degré de sécurité ou de vulnérabilité informatique. La raison des tests est de s’assurer du nombre de systèmes complexes fonctionnel à la fin de la réalisation d’un produit microélectronique de fabrication industrielle.

Les différents types de tests

La plupart sont des tests de production. Plus ou moins complet, et essentiellement axés sur les préformes de brasure ou sur la connectivité d’une pièce, le but à la fin des tests de production est de ne livrer au client que des pièces performantes et de fabrication conforme à la commande. Cela passe par plusieurs étapes de vérification de préformes adaptées pour un soudage automatique de grandes séries. La volumétrie judicieuse est calculée, aussi bien en flux qu’en alliage, le mouillage excellent et l’exactitude des joints au niveau des préformes de brasure. Les composants sont testés à l’aide de parallélisme très élevé. Ce qui sous entend que plusieurs éléments sont testés simultanément. Procédé qui permet de gagner du temps. Le test au niveau de la station est effectué par des machines à la pointe de la technologie, et d’un haut degré de précision. Certaines élaborent le test à des températures supérieures ou inférieures à la pièce testée. D’autre en procèdent suivant une gamme de températures pour garantir la fonctionnalité de la pièce. Il existe aussi des tests de sécurité, de résistance et de fiabilité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *