Archives de
Category: Industrie métallurgique

La procédure de brasage de la céramique métal

La procédure de brasage de la céramique métal

De nos jours, de plus en plus de firmes s’appuient sur la nouvelle technologie pour améliorer leur production. Récemment, une nouvelle technique portant le nom de céramique technique a vu le jour. Celle-ci consiste en la création de matériaux possédant diverses propriétés intéressantes. Parmi ces dernières, nous pouvons trouver des propriétés mécaniques. Ces matériaux disposent aussi des propriétés thermiques et électriques.

En quoi consiste un brasage de la céramique métal ?

Souhaitez-vous lier un produit ou un objet en céramique technique à un autre doté d’un composant métallique ? Vous pourrez procéder à de telles actions grâce à un brasage céramique métal. En effet, pour atteindre votre objectif, vous devez recourir à une brasure. Là, vous allez être amené à utiliser de l’alliage ou du métal qui est encore pur. La plupart du temps, ces alliages et ces métaux sont proposés sur le marché en forme de feuillard. Certains alliages sont en fil. Une brasure se fait à une température qui peut s’élever jusqu’à 800 °C. La réussite d’un brasage céramique métal repose aussi sur le choix du métal que nous allons utiliser. Effectivement, nous devons opter pour un matériau doté d’un meilleur coefficient de dilatation. Quoi qu’il en soit, vous pourrez choisir entre un brasage céramique métal du type standard ou un autre fait sur mesure.

Machines pour le travail du bois et du métal : comment trouver un bon fournisseur ?

Machines pour le travail du bois et du métal : comment trouver un bon fournisseur ?

Pour de nombreuses industries, le métal et le bois tiennent une place importante dans le processus de production et d’usinage. Il faut un équipement industriel performant en plus du savoir-faire des ouvriers pour les travailleurs. Pour ce faire, il est important de choisir un fournisseur en machines et composants industriels.

Focus sur l’importance des machines dans la performance industrielle

Aujourd’hui, toutes les entreprises, quelle que soit la nature de leur activité, évoluent dans des marchés très compétitifs. Si une industrie spécialisée dans le travail du bois ou du métal souhaite ainsi obtenir une part de marché, elle doit tout faire pour assurer sa performance industrielle. Il s’agit d’une optimisation globale des actions de production sur deux plans : niveau et qualité de production. Le seul moyen d’augmenter la productivité et la qualité, c’est de miser sur des machines industrielles performantes et à la pointe de la technologie. En effet, le secteur de l’industrie est maintenant en plein virage digital. C’est d’ailleurs pour cette raison que la concurrence est de plus en plus rude.

Quelles sont les différentes normes de sécurité pour le soudage ?

Quelles sont les différentes normes de sécurité pour le soudage ?

La soudure est une activité dont la pratique comporte de nombreux risques. Pour assurer la sécurité de tous ceux qui la pratiquent, de nombreuses règles ont été émises. L’ensemble de ces normes permettent de régir et d’encadrer cette activité. Pour pouvoir les respecter, il est important de connaître l’ensemble de ces normes. Découvrez ici les différentes normes de sécurité pour le soudage.

Les règles sur les équipements

Parmi les normes de sécurité qu’il faut respecter pour le soudage, il y a les règles sur les équipements. Ces règles sont très importantes, car elles permettent de choisir les outils essentiels pour assurer la sûreté du soudeur. Ces équipements sont de plusieurs ordres. Voici quelques éléments indispensables qu’il faut avoir pour pratiquer la soudure.

LES METHODES DISPONIBLES POUR ASSEMBLER LES METAUX

LES METHODES DISPONIBLES POUR ASSEMBLER LES METAUX

Pour relier des pièces métalliques de façon permanente entre elles sans utiliser des assembleurs mécaniques comme les rivets, il y a principalement deux méthodes, à savoir le soudage et le brasage. En ce qui concerne le brasage, on distingue le brasage tendre du brasage fort. Quand utiliser le soudage et quand utiliser le brasage ?

La technique de la soudure

Le soudage est un procédé consistant à unir des métaux en faisant fondre leur zone d’intersection ainsi qu’un autre métal dit « d’apport » possédant un point de fusion avoisinant celui des métaux de base dans le but d’obtenir un assemblage aussi résistant que l’aurait été la continuité naturelle des deux matériaux de base, voire plus. Pour obtenir cette fusion, on applique sur le point, la ligne ou la courbe de jonction une chaleur intense pouvant aller jusqu’à 2000°C produite par un puissant faisceau d’électrons, un chalumeau, un système de friction forte ou une décharge de condensateurs par exemple. Le soudage convient particulièrement aux profilés métalliques épais, c’est-à-dire entre 0,5 et 12,7 mm et qui n’exigent pas une présentation esthétique impeccable. La soudure requiert une consommation d’énergie importante et une synchronisation contraignante de l’application de chaleur et du dépôt de métal d’apport.

Tout ce qu’il faut savoir sur l’usinage de composants industriels

Tout ce qu’il faut savoir sur l’usinage de composants industriels

Chaque chaîne de production se compose de machines ou d’appareils industriels en tout genre, eux-mêmes constitués de plusieurs pièces. Ces dernières sont essentielles pour que tout fonctionne correctement. Le plus souvent, elles mesurent à peine quelques centimètres. Leur conception nécessite une grande précision, d’où l’intérêt de recourir à une entreprise spécialisée.

Les techniques les plus utilisées en usinage de précision

En effet, les méthodes utilisées pour obtenir des pièces mécaniques de haute précision sont nombreuses. Si la fonderie est aujourd’hui toujours d’actualité, l’usinage est quand même la solution la plus privilégiée. Les résultats semblent ainsi meilleurs, et les possibilités de formes, beaucoup plus variées. Parmi les techniques les plus courantes, on peut notamment citer le décolletage. C’est le procédé le plus employé pour la conception de pièces dites « tournées », usuellement cylindriques. Les industrielles s’en servent pour la production d’éléments d’à peine quelques millimètres. En outre, le tournage est l’autre méthode d’usinage de précision qui rencontre un certain succès auprès des spécialistes. Elle consiste à enlever progressivement la matière d’une base jusqu’à avoir la forme souhaitée. Il existe toute une mécanique autour de ce processus de façonnage. Il est très facile d’obtenir les dimensions aux marges d’erreur minimes grâce au tournage, à condition d’avoir les bonnes machines.

Comment prévenir de façon efficace l’altération des métaux ?

Comment prévenir de façon efficace l’altération des métaux ?

Bien souvent, les objets et les surfaces métalliques se dégradent. Or, on peut facilement éviter cela. Diverses méthodes peuvent être appliquées pour éliminer efficacement la corrosion. Parfois, on a du mal à trouver la technique idéale pour prévenir ou traiter la rouille. Il existe pourtant un procédé efficace pour permettre aux métaux de résister à l’humidité et aux intempéries : le laquage industriel.

Pourquoi faut-il protéger les métaux ?

Les objets métalliques rouillent au bout d’un certain temps, ce qui cause leur dégradation. L’oxygène est à l’origine de cette altération. Effectivement, les éléments métalliques s’oxydent au contact de l’eau. Cette dernière est composée d’oxygène. Il en est de même pour l’air humide, qui est à l’origine d’une réaction d’oxydation. Les matériaux en fer, renfermant les mêmes propriétés que les atomes d’oxygène, vont créer une couche d’oxyde de fer rouge. Cela va indéniablement fragiliser la partie attaquée. Par ailleurs, le problème se situe au niveau de la couche de rouille, qui devient poreuse et a tendance à se détacher de la surface. Elle ne parvient donc pas à protéger le métal se trouvant en dessous.