LES NOUVELLES NORMES DE CHAUFFAGE AVEC LA RE 2020

L’hiver est là et certaines habitations en cours de construction ou à construire doivent être en train de se demander si les matériels de chauffage qu’ils envisagent d’installer seront conformes à la réglementation qui va être mise en vigueur. La vraie question serait plutôt : qu’est-ce qui va changer avec l’entrée en vigueur de la RE 2020 et qui aura un impact sur les choix de chauffages ?

Ce qu’est la RE 2020

La RE 2020 devra être prise en compte par tout projet de construction d’habitation. C’est la Réglementation Environnementale de l’année 2020 qui est aussi connue sous l’appellation RT (Réglementation Thermique) 2020 et qui est un ensemble de normes visant à orienter la construction des bâtiments neufs vers la moindre consommation d’énergie pour une émission de carbone tendant vers ce qui est considéré comme « neutre ». Elle remplacera la RT 2012 d’ici 2022 et se focalisera plus sur les modes de production de chaleur, autrement dit, les chauffages des foyers. Aussi doit-on dès maintenant se poser la question « quel chauffage pour une maison neuve ? ». Les recommandations de l’Etat en tout cas vont vers la construction d’habitations passives, voire positives, c’est-à-dire consommant moins d’énergie qu’elles n’en produisent, de même que l’élaboration de logements confortables s’harmonisant avec les contraintes climatiques.

Quel chauffage pour une maison neuve conforme à la RE 2020 ?

La préconisation va vers tout ce qui participe à l’économie d’énergie et au respect de l’environnement. Pour avoir les critères d’économie et écologiques, un chauffage doit s’orienter vers l’abandon de l’exploitation de l’énergie fossile. Sont éliminés de ce fait des dispositifs comme les chaudière à gaz à condensation. Cela fait de trois types de chauffage en particulier les favoris des nouvelles normes. Il s’agit premièrement du chauffage fonctionnant à l’énergie solaire, deuxièmement de la pompe à chaleur géothermique ou aire-eau et troisièmement, du chauffage au bois des types chaudière et poêle à granulés. Les foyers pourront être réticents en voyant le prix du premier investissement de ces chauffages aux normes de 2020 mais ils seront rassurés en faisant un calcul prévisionnel de l’avantage gagné sur le long terme. Par ailleurs, des financements comme la prime énergie, la réduction de TVA, l’éco prêt à taux zéro et la Maprimerénov sont accordés aux foyers réalisant une transition énergétique par l’achat de tels chauffages.

Les avantages des modes de chauffage conformes aux normes de 2020

Concernant le chauffage solaire exploitant le CESI (système solaire combiné), on a une source d’énergie gratuite et inépuisable qui peut rendre tout foyer ensoleillé indépendant sur le plan énergétique. La chaleur qu’il produit sert à chauffer les pièces et à produire de l’eau chaude en même temps. Au sujet de la pompe à chaleur air-eau, l’investissement se trouve rentabilisé au bout de trois ans d’utilisation, ce qui laisse théoriquement dix-sept ans de bénéfice à gagner pour un chauffage à la fois économique et écologique. Pour ce qui est de la chaudière à granulés ou à pellets comme on dit aussi, le foyer bénéficie d’une utilisation simple et à bon marché offrant un rendement allant de 80 à 100 % et permettant une économie d’énergie de 30 % avec un impact sur l’environnement pouvant être qualifié de neutre.

Conclusion

La quête d’économie d’énergie et de qualités écologiques a poussé l’Etat à définir les nouvelles normes encadrant la construction des bâtiments neufs. Elles concernent cette fois-ci les modes de production de chaleur si elles se basaient plus sur l’isolation thermique auparavant. La nouvelle réglementation va laisser le choix entre le solaire, la PAC air-eau et la chaudière à pellets aux futures constructions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *