Comment prévenir les risques d’accident en industrie ?

accident en industrie

Les risques d’accident existent sur les sites industriels. Pour la sécurité du personnel, des habitants et des installations, il est indispensable de limiter ces risques d’accident au maximum. Les sociétés industrielles connaissent parfaitement la réglementation et les raisons de travailler dans des conditions de sécurité. Mais, il est important de revenir sur quelques mesures que l’administration a instaurées pour mieux prévenir les risques d’accident sur les sites industriels. Découvrez ici ces normes de sécurité industrielle.

Classement des entreprises à risques

Afin de mieux évaluer le potentiel de risque, le gouvernement a classé les sites industriels en 2 catégories : les ICPE et les sites Seveso.

Les ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement) rassemblent les exploitations pouvant créer des risques de pollution ou de nuisances pour l’environnement ou les collectivités à proximité. Tandis que les sites Seveso regroupent les installations avec un risque d’accident important.

Cependant, quelle que soit la catégorie dans laquelle votre site industriel se trouve, retenez que la maitrise des risques d’accident passe aussi par la connaissance des évènements et le partage des expériences.

C’est dans ce cadre que Gesip consolide la sécurité des personnes et des installations à travers la transmission des savoirs par la formation en sécurité industrielle et l’expertise. N’hésitez donc pas à inscrire vos équipes de sécurité industrielles dans leur programme de formation ainsi que dans leurs différents groupes d’échanges et d’études.

Cela leur permettra de bénéficier d’une formation en continu, d’actualiser leurs connaissances par rapport à l’application des règlements et de gagner en expérience.

Maitrisez l’urbanisme pour prévenir les risques d’accident industriels

accident industriel

La maitrise de l’urbanisme de votre site industriel vous permet d’anticiper les menaces d’accident. Pour ce faire, vous avez l’obligation d’appliquer les différentes recommandations des documents de prévention des risques reconnus par l’administration, notamment le PPRT et le SUP.

Le Plan de Préventions des Risques Technologiques (PPRT)

Il regroupe un ensemble de documents exposant les installations et leurs risques, du périmètre d’exposition, des diverses zones de dangers, d’un règlement et des indications pour la protection des populations environnantes.

La Servitude d’Utilité Publique (SUP)

Elle représente une limitation administrative du droit de propriété et peut avoir comme répercussion l’interdiction ou la réduction du droit d’occupation des propriétaires, et autres.

Mettez en place les plans de secours pour prévenir les risques industriels

Pour le respect de cette norme importante, les installations Seveso doivent obligatoirement disposer d’un POI, le tester et le mettre à jour en permanence.

Le POI est effet le Plan d’Opération Interne. Il s’agit d’un plan de secours pour les sites industriels. Il doit tenir compte des scénarios d’accidents, définir le responsable de sa mise en œuvre et l’équipe en charge de son exécution.

En plus du POI, le Plan Particulier d’Intervention (PPI) faisant partie du plan ORSEC doit également être appliqué. Il a pour avantage de déterminer le périmètre de protection, reconnaitre les sites sensibles recevant les populations fragiles (hôpitaux, école, etc.) d’une part. Et, de mettre en place les mesures de sauvegarde de la population d’autre part.

Ainsi, le PPRT et le PPI mobilisent l’exploitant à la source du risque, la commune et l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *