Tour d’horizon sur l’écrou à sertir

Actuellement, les écrous à sertir sont devenus incontournables dans le rayon du montage. Il s’agit, en effet, d’une solution polyvalente permettant d’ajouter un filetage hautement résistant réutilisable sur un matériau de faible épaisseur. Plus d’informations sur ce produit dans cet article.

Qu’est-ce que l’écrou à sertir ?

L’ecrou a sertir est un matériel servant à assembler plusieurs éléments. C’est une pièce d’assemblage conçue spécifiquement pour des utilisations sur des plastiques ou des matériaux de faibles épaisseurs. Concrètement, ce produit trouve son utilité là où la difficulté d’accès ne permet pas de mettre en œuvre le filetage usiné. Grâce aux différentes dimensions et variantes, ce dispositif offre une solution adaptée à chaque application. Il est très plébiscité dans les secteurs de l’industrie, les équipements électriques et électroniques, l’automobile, la plasturgie, et dans l’industrie générale. Sa pose se fait sur un seul côté. Polyvalent, ce matériel est également destiné à la transformation de mouvement.

L’écrou à sertir comporte de nombreux avantages. Il séduit avant tout pour sa pose facile et rapide. Malgré la simplicité de sa manipulation, cet outil garantit un taraudage de haute performance dans des supports minces et tendres comme le magnésium, l’aluminium, l’acier et les plastiques. Il permet d’ailleurs le montage en aveugle dans des profilés, des caissons ou des tubes. L’assemblage obtenu est à la fois étanche au gaz et étanche à l’eau. De plus, ce dispositif n’entraîne aucune influence thermique sur les pièces à assembler. De ce fait, il n’y a pas de dilatation thermique et donc pas de risque d’endommagement de la surface du matériau. Il s’agit d’ailleurs d’une solution éco-responsable qui n’émet ni de chaleur, ni de fumée, ni de gaz de soudage dans l’environnement.

Quels sont les critères à considérer pour bien choisir cet outil ?

Comme mentionné plus haut, il existe plusieurs variantes d’écrou à sertir : écrou autobloquant, écrou à sertir ouvert, écrou à sertir borgne, écrou à sertir tête fraisée, écrou à sertir tête fine, etc. Il est donc nécessaire de faire son choix avec grande minutie pour éviter les mauvaises surprises. D’abord, il faut prendre en considération la matière de l’insert. Pour garantir une association parfaite, il est préférable de sélectionner un produit de même matière que le support. Par exemple, si la pièce à sertir est en alu, mieux vaut se tourner vers le dispositif en alu. Également, la composition de ce dernier doit être choisie selon l’exposition de l’installation à un milieu plus ou moins agressif comme la température, la corrosion, la sollicitation et les poussières.

Ensuite, selon le diamètre du trou percé, il faut choisir le diamètre du fût de l’insert approprié. En outre, la forme de la tête du produit doit correspondre à la finition souhaitée. Il faut également s’assurer que la plage de serrage du matériel est en adéquation avec l’épaisseur de la pièce. Enfin, la longueur du fût de l’écrou doit être choisie en fonction de l’épaisseur à sertir. En effet, s’il est, par exemple, trop long, le montage peut être fragilisé du fait du dépassement de la tête. En revanche, s’il est trop court, le bourrelet de sertissage ne peut pas se former correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *